LA FONDATION
JOSEPH KI-ZERBO L'HOMME
JOSEPH KI-ZERBO L'OEUVRE
LE CENTRE DE DOCUMENTATION
  • citation 12

    [Paroles de Joseph Ki-Zerbo pour aujourd’hui et demain.
    « L’histoire de l’Afrique subsaharienne est la plus ancienne et la plus longue du monde. A ce titre, les sommets qu’elle a connus, parce que lointains, échappent à la conscience claire des Africains eux-mêmes, qui ne peuvent les réinvestir dans les enjeux contemporains. D’où l’importance d’une « histoire critique » qui seule peut aider l’Afrique à ne pas manquer une fois de plus, le rendez-vous du monde tel qu’il va » Histoire critique de l’Afrique (...) ]
  • citation 11

    [« Si on se développe, c’est en tirant de soi-même les éléments de son propre développement. En réalité, tout le monde s’est développé de façon endogène. Personne ne s’est installé sur la place publique en tendant sa sébile dans la main en attendant d’être développé. » A quand l’Afrique ?, pages 197-198]
  • citation 10

    [« Il est donc exclu que nous puissions être créateurs si nous nous présentons au monde uniquement avec des contributions faites à partir du patrimoine des autres. Nous devons donc, comme disait Aimé Césaire, « inventer des âmes » c’est-à-dire, nous donner une base intellectuelle et spirituelle ; asseoir cette base intellectuelle et spirituelle sur une grande base matérielle puissante. A partir de ce moment-là, j’admets comme dit encore un de nos poètes qu’ « une teinte inédite peuplera l’arc-en-ciel ». A propos (...)]
  • citation 9

    [« L’utile, ce n’est pas seulement les biens mais les liens dont la production peut générer même des biens. Les liens sociaux font partie de l’accumulation et de l’investissement invisibles et visibles. » Histoire critique de l’Afrique page 76]
  • citation 8

    [« La solidarité africaine est un trait sociologique qui s’impose à l’observateur même le plus distrait. Cette solidarité qui s’exerce surtout au profit des plus faibles (vieillards, enfants, malades) prévaut jusqu’à nos jours malgré l’érosion implacable qu’elle subit du fait de l’individualisme grandissant. » Histoire critique de l’Afrique page 75]
0 | 5 | 10
190974 Visites|Plan du site | FONDATION | Conception Technique CAMES| Tous droits réservés | syndication